mardi 28 avril 2015

Soirée Dédale du 24 avril au Funkey Hôtel

Des Jeux Une Fois était de la partie pour la soirée Dédale du 24 avril. Comme à son habitude, elle a lieu au Funkey Hôtel, à Schaerbeek. Nous découvrons l’endroit, joli et chaleureux.
Veuillez à bien vous inscrire avant, les places sont limitées. Nous étions une vingtaine mais généralement, c’est plutôt 30 joueurs (et jusque 40 parfois). Vous vous acquitterez d’un petit montant de 2€ par personne en arrivant, et recevrez un bon d’achat d’une valeur de 2€ (quelle bonne idée de fonctionner ainsi !) Un accueil sympathique, une jolie salle, des boissons, des jeux déjà en place, les animateurs de Dédale et quelques joyeux lurons au rendez-vous.

Il semblerait que les soirées Dédale présentent plutôt des gros jeux. Au programme, Elysium mais aussi les nouvelles versions de Fief et Mexica. On y trouvera également un Terra Mystica et quelques autres jeux encore. Pour nous ce soir, ça sera Mexica et Elysium qu’on va vous résumer un peu.

Mexica :
Mexica est le dernier jeu de la série MaskTrilogy, sorti en 2002. Nous avons eu droit à la réédition par Super Meeple qui vient de sortir (et qui est distribué en Belgique par Dédale). Il se joue de 2 à 4 joueurs sur une durée de 60 à 90 minutes en moyenne.

Chacun à votre tour jouerez 6 points d’action de plusieurs manières possibles :
- Déplacer votre meeple « noble », déplacement sur une case adjacente. Il peut aussi naviguer d’un pont à un autre pourvu qu’ils soient reliés directement – 1 action par déplacement d’une case et 1 action par déplacement d’un pont au suivant ;
- Se téléporter,  n’importe où sur le plateau – 5 actions ;
- Poser une tuile « canaux » - 1 action par tuile (simple ou double) ;
- Eriger un temple de 1 à 4 étages – 1 action pour un temple de 1 étage, 2 actions pour un temple de 2 étages, etc. ;
- Construire un pont – 1 action ;
- Déplacer un pont, possible uniquement quand tous les ponts dispos sont placés sur le plateau – 1 action ;
- Prendre un jeton (maximum 2 par tour) qui vous permettra de reporter une ou deux actions sur un prochain tour – 1 ou 2 actions selon le nombre de jeton(s) pris.


8 jetons avec des valeurs sont disponibles sur le plateau au premier tour, 7 au second tour. Selon la valeur indiquée sur les jetons, vous devrez fermer une zone avec le nombre de cases correspondant à cette même valeur. Une zone se ferme quand elle est entourée de canaux. Pour pouvoir obtenir les points de victoire indiqués sur ce jeton, votre noble devra être présent dans la zone. Ensuite, vous aurez la possibilité de construire un temple, en sachant qu’à chaque fin de tour, les points sont comptabilisés en fonction de qui est majoritaire, qui est 2ème, ou qui est 3ème avec ses temples dans chaque zone construite.

Si à la fin d’une manche vous êtes parvenu à rejoindre le centre du plateau, qui est aussi le point de départ, vous obtiendrez 5 points de victoire supplémentaires.

Interactif, calculateur, vicieux (vous aurez un tas d’opportunités pour bloquer/ennuyer vos adversaires), stratège, tout cela il vous faudra être ! Un peu de gestion sera nécessaire également. Si vous n’êtes pas un grand chanceux, pas de soucis, ce facteur n’entre pas en compte.

Le matériel est superbe, les temples ressemblent à des statuettes plus qu’à du matériel de jeu. La mécanique du jeu à 3 joueurs était impeccable. Un joli coup de cœur que ce Mexica !

Après une loooongue partie gagnée par VaL à 1 point d’écart avec Cowmic, qui finit lui-même avec 1 point d’écart avec notre expliquant et compagnon de jeu, une petite pause papotage avec Stéphane de Dédale avant d’enchaîner sur Elysium. Il s’ajoute d’ailleurs à notre trio et nous explique le jeu.

Elysium :
D’emblée, le joli matériel et le graphisme complètement réussi nous donnent envie de jouer. Il parait que ça sera un des gros hits de 2015, alors, on veut tester !


La partie se déroule en 5 manches. Lors de chaque manche, chaque joueur devra prendre 3 cartes d’Elysium et 1 quête, dans l’ordre de leur choix. Pour accéder à ces cartes, vous disposerez de 4 pions (jaune, rouge, vert et bleu) qui sont appelés les colonnes d’influence. Pour une carte, vous aurez besoin d’avoir accès à une ou deux couleurs, le prix de la carte en quelques sortes, une seule couleur pour les quêtes, celles-ci sont affichées sur les cartes et au dessus des quêtes. A savoir qu’en début de manche, les 4 couleurs sont disponibles pour chaque joueur. A chaque fois qu’il aura fait l’action de récupérer une carte/quête, il devra défausser une couleur. L’ordre dans lequel vous récupérerez vos cartes et défausserez vos pions sera donc important.

Si lors de votre tour vous avez déjà pris votre quête, et que vous n’avez aucune couleur pour prendre une carte encore disponible, vous pourrez prendre une carte sur la pile pioche, face retournée, ceci sera alors votre citoyen. Le citoyen peut être transféré dans votre Elysium comme une carte manquante à partir du moment où il complète une série de 2 cartes minimum tout en payant le coup (1, 2 ou 3) de son transfert, comme pour toutes autres cartes que vous transférerez.

Aussi, si vous devez prendre votre quête et que vous ne possédez plus la couleur pour l’acquérir, vous prendrez celle-ci mais aurez le désavantage de l’avoir ratée. Cette quête vous offrira beaucoup moins de pièces/points de victoire/possibilités de transférer vos cartes du domaine à l’Elysium. La quête définit aussi le 1er, 2ème, 3ème et 4ème joueur.

Le jeu contient 8 familles de 21 cartes, chacune des familles offrant des avantages/pouvoirs différents. Chacune a une valeur indiquée de 1, 2 ou 3. Les cartes d’Elysium que vous récupérez connaîtront 2 phases de vie : La première, quand vous récupérez la carte, elle fera partie de votre domaine (au dessus de votre bandeau de jeu). Les dieux sont alors actifs et vous pouvez exercer le pouvoir des cartes.

La seconde phase est celle après leur transfert dans votre Elysium (dessous votre bandeau de jeu). Une fois transférées (vous pourrez effectuer les transferts grâce aux quêtes, entre autre), elles perdent leurs pouvoirs. Vous devrez à ce moment-là les assembler par série de couleurs différentes et de même valeur. Ou alors par série de valeurs 1, 2 et 3 de mêmes couleurs. En étant le 1er ou le 2ème à effectuer des séries, vous pourrez acquérir des points de victoire supplémentaires.

A la fin de la 5ème manche, les points de victoire seront comptabilisés en fonction de vos séries dans l’Elysium, de vos points déjà acquis, des bonus, etc.

Il est fort difficile de vous résumer ce jeu, c’est clairement un jeu de gameur avec une chouette mécanique, beaucoup de tactique. On a sans doute fait l’erreur de commencer la partie un peu tard. On a bien aimé, fort bien aimé même, mais y jouer (correctement) n’est pas donné à tout le monde. On a bien sûr a-do-ré le graphisme, les cartes illustrées par différents dessinateurs sont magnifiques, et le matériel de jeu aussi. On vous le recommande, mais en début de soirée ;-) Merci à Stéphane pour l’explication du jeu !

Une première soirée Dédale qui nous a donné envie d’y retourner. Un Funkey Hotel qui nous a donné envie de vous en parler. Vous aurez donc droit à plus de détails et d’infos sur ces deux lieux prochainement une fois ! Merci l’équipe Dédale et à toutes les personnes présentes pour l’accueil et la bonne humeur. 

VaL

Retrouvez l'album photo de la soirée sur Google+ ici

1 commentaire:

  1. Un grand merci pour votre visite, à très bientôt !

    Stéphane

    RépondreSupprimer